La violence verbale pendant l’enfance est hélàs de plus en plus banalisée. Dans cet article, je vous invite à prendre conscience de son impact, comment développer des comportements alternatifs constructifs.

Oui, la violence verbale pendant l’enfance affecte directement l’estime de soi des enfants. 

Nous ne sommes néanmoins pas conscients de tout ce que cela implique. En effet, nous pouvons parfois confondre cette dernière avec l’utilisation de gros mots.

La violence verbale va cependant beaucoup plus loin.

Il s’agit d’une atteinte directe au sentiment de valeur de la personne qui en fait l’objet, en l’occurrence les enfants.

La violence verbale implique en outre de maltraiter au niveau psychologique.

La maltraitance psychologique est la forme de violence la plus fréquente.

Il est très important de faire attention à ce que nous disons à nos enfants si nous sommes parents. Il convient donc de vérifier notre façon de communiquer avec eux, et notamment la manière dont nous soulignons leurs erreurs. 

Pourquoi la violence verbale pendant l’enfance laisse-t-elle des traces ?

La raison pour laquelle la violence verbale pendant l’enfance laisse des traces est que l’enfance est un moment très critique de la phase évolutive.

Le système nerveux et le cerveau sont très vulnérables à tout stimulus de l’environnement.

Par conséquent, tout ce qui se passe à l’extérieur influence l’enfant d’une manière ou d’une autre. 

Par ailleurs, la violence verbale peut causer des problèmes d’attention et de mémoire, des difficultés de langage et du développement intellectuel, ainsi que l’échec scolaire. 

VIOLENCE VERBALE PARENT ENFANT

De quelle manière favorisons-nous le fait que la violence verbale pendant l’enfance soit plus présente qu’elle ne le devrait ? 

 

Comment la couvrons-nous pour que, parfois, au lieu de l’appeler par son nom, nous la justifions en soulignant que nous « enseignons » ou « éduquons » du mieux que nous pouvons ?

La punition est le coupable

De nombreux parents ne savent pas comment éduquer leurs enfants autrement qu’en se concentrant toujours sur ce qu’ils font de mal.

Ils ne soulignent en revanche pas ce qu’ils font de bien parce qu’ils considèrent que cela devrait toujours être le cas.

De sorte que si un enfant proteste ils affirment catégoriquement : « c’est ce que tu dois faire ».

Cependant, focaliser l’attention uniquement sur les aspects négatifs lors d’une période aussi délicate que l’enfance génère de graves conséquences.

L’attention n’est pas seulement focalisée la plupart du temps sur ce que l’enfant fait de mal.

L’attitude des parents tend à ce que l’enfant se sente coupable de les avoir mis en colère. Nous devons en outre ajouter à cela le mauvais choix de mots pour exprimer les messages. 

Comparer un enfant avec un autre ou lui jeter un « tu es stupide » peut sembler innocent. 

Nous pourrions même le justifier par le fait que le parent était très en colère et a perdu son sang-froid.

Tout ceci peut néanmoins laisser une marque indélébile dans l’esprit de tout enfant. Notamment si cela se répète.

Par exemple, si nous lui disons qu’il est bête lorsqu’il ne parvient pas à résoudre immédiatement un problème de mathématiques, et que nous insistons sur le fait que son camarade le fait toujours bien, l’enfant se considérera comme étant nul dans cette matière.

Karine Schein, thérapeute à Lyon 3, sait résoudre les conflits liés à la violence verbale de l'enfance

Il croira en outre qu’il est un étudiant pire que son ami.

Il croira immédiatement qu’il n’y a rien à y faire, ce qui l’encouragera à rejeter les mathématiques dans le futur.

Cela peut également lui faire ressentir une certaine peur de l’échec.

De sorte qu’il abandonnera à la moindre une tentative ratée dans n’importe quel domaine.

Il s’étiquettera en outre comme « non valide ».

 

Quelle image de soi voulons-nous que l’enfant se fasse de lui-même avec ce type de comportement ? 

N’oublions pas en effet que c’est lors de l’enfance qu’il construit son identité.

Une identité entachée de « je ne vaux rien », « je suis coupable du fait que mes parents soient en colère », « je ne fais rien de bien », « je suis un imbécile », « je suis désastreux » et « je mérite le pire ».

Ce qui empêche de construire une estime de soi solide.

Comme nous pouvons le constater, la violence verbale pendant l’enfance affecte les enfants d’une manière importante. 

Il faut également dire que les parents ne se rendent pas compte qu’ils projettent parfois sur leurs enfants, à travers le langage, leur frustration professionnelle, leur niveau élevé de stress, leurs problèmes de couple ou le fardeau des responsabilités multiples.

Ils devraient néanmoins en tenir compte s’ils souhaitent que leurs enfants soient heureux.

Il est fondamental d’être capable de gérer adéquatement les émotions, d’avoir de l’empathie pour les enfants et, surtout, apprendre à communiquer positivement avec eux, en tenant compte de leur estime de soi.

Nous ne voulons pas en faire des adultes insécures, tristes, qui se croient incapables et qui, finalement, se mettront des limites qui n’existent pas en réalité.

 

Découvrez une nouvelle Thérapie de Couple / Consultation en Sexologie en Ligne ou à Lyon !

Rencontrez une thérapeute de couple et sexologue expérimentée.

Je propose mes services de sexologie en ligne ou bien directement dans mon cabinet situé à Lyon 3.

Découvrez une sexothérapeute utilisant une méthode révolutionnaire spécifique, rapide et efficace !

 

 

Pourquoi les reproches tuent le couple ?

Pourquoi les reproches tuent le couple ?

Les reproches au sein du couple visent à susciter la honte, le regret, la culpabilité de l’autre. S’ils sont difficiles à éviter, en quoi les reproches peuvent-ils réellement miner un couple, être un véritable poison ? Que se cache-t-il derrière les remarques, blâmes...

Relancer son couple grâce à la Thérapie !

Relancer son couple grâce à la Thérapie !

Vous êtes au bord de la rupture : comment sauver votre couple ? Découvrez les astuces d'un couple qui marche ! Comment rétablir une relation et raviver la flamme ? Vous reconnaissez-vous dans l'une de ces situations ? Vous voulez retrouver une stabilité de couple...

Share This